Rechercher

La pensée sauvage, douceur et purification



La pensée sauvage fait partie de ces merveilleuses plantes qui se ressèment toutes seules d'année en année et parsèment merveilleusement les jardins, sans avoir besoin d'un entretien particulier. Bien qu'on l'appelle Pensée Sauvage, elle est une plante cultivée, tandis que sa consœur Violette se trouve elle à l'état sauvage, particulièrement dans nos sous bois.


Toutes deux ont des propriétés similaires : anti-inflammatoire légère, expectorante et émolliente. Elles seront intéressantes en cataplasme sur la poitrine par exemple, lors d'affections respiratoires, ou en sirop.


La Pensée Sauvage est par contre intéressante pour ses propriétés lymphatique et altérative.

Altérative signifie ici qu'elle aura une action détoxifiante en favorisant l'élimination des déchets du milieu intercellulaire et interstitiel. Elle agit donc plus profondément au niveau des tissus. Une fois ces toxines remises en circulation, il faudra compléter son action par une plante dépurative qui va amener ces toxines vers les émonctoires, comme les reins et les intestins. L'ortie est une des mes favorites, ainsi que le pissenlit, car elles sont très simples à trouver presque tout au long de l'année à l'état sauvage.


La pensée sauvage est une plante que l'on associe également au coeur pour sa douceur, donnée par sa belle présence et sa qualité émolliente et adoucissante, comme la mauve par exemple.


Pour toutes ses merveilleuses propriétés, j'apprécie beaucoup l'utiliser en complément dans les soins de la poitrine. Il y a quelques jours, lors de notre atelier en ligne en santé féminine, nous avons beaucoup abordé ce sujet par des exercices d'auto-soins, afin de favoriser la circulation sanguine et lymphatique, déloger les stagnations de toxines, d'humidité, et dénouer les tensions. Ces soins sont à réaliser au quotidien pour réguler le cycle hormonal, soulager les tensions menstruels et pré-menstruels, et agir en prévention du cancer du sein.

J'utilise en général des plantes comme le calendula dont je vous ai déjà parlé ici pour son action sur la lymphe, que je combine avec de la pâquerette pour son action sur la circulation sanguine, et bien sûr la rose, pour son action sur le coeur et pour tonifier les tissus. Pour la pensée sauvage (tout comme le trèfle ou la mauve) même si on aimerait en faire de jolis macérâts huileux, son action détoxifiante sera efficace en interne, pris sous forme d'infusion ou de vinaigre. En effet les principales molécules actives de ces plantes ne sont pas extraites dans l'huile. Néanmoins, pour le plaisir et pour la symbolique, j'apprécie d'y ajouter quelques fleurs dans ma synergie d'huile infusée pour la poitrine.


En dehors des soins pour la poitrine, nous pourrons bien sûr profiter de son action altérative douce lorsque l'on souffre d'hyperacidité, de douleurs articulaires ou encore d'acné.


Elle décore joliment salades, desserts, smoothies, et toutes sortes de plats et nous apporte du baume au coeur dans notre quotidien !

158 vues0 commentaire