Rechercher

Sirop de Surose ~ Le merveilleux mariage de la rose et du sureau





Un sirop médicinal, floral et poétique, qui allie le Sureau et la Rose. Ces deux plantes sont magiques, envoûtantes, suaves et délicieusement parfumées. Après le pétillant Rose et Sureau, ce mariage sous forme de sirop est comme une évidence...

Il aura des propriétés médicinales, mais surtout gustatives.


Le procédé est très simple, on superpose dans un bocal une couche de fleurs, puis une couche de sucre, puis une couche de fleur, une couche de sucre, jusqu'à remplir le bocal, puis on termine par le sucre.


On laisse macérer au Soleil et à la chaleur pendant plusieurs jours, le temps que le sucre soit fondu et qu'il se soit bien imprégné des arômes. Suivant la chaleur, cela peut prendre 2,3 jours à une semaine.

Une fois le sucre fondu, soit vous filtrez bien votre préparation, puis vous la mettez en flacon, soit vous pouvez ajouter la même quantité en eau que celle de votre sucre, vous porter à ébullition, puis vous réduisez et laisser mijoter encore quelques minutes. Mettez ensuite en bouteille bien stérilisée, et conserver au frais. Au frigo, il se conservera plus longtemps.


Encore une fois, je ne peux pas vraiment vous donner un temps exacte


de conservation, car chez moi il ne se conserve pas très longtemps, j'affectionne les recettes de saison. On pourra l'utiliser de milles et une façons créatives et gourmandes, dans vos desserts, vos yaourts, crêpes, tartines, boissons, pétillants, ...


Cette technique peut s'utiliser pour diverses plantes, et j'aime particulièrement son côté " cru ", en profitant simplement de la chaleur du soleil, et en laissant faire le temps.

Je vous invite à expérimenter, même en faisant des erreurs, c'est comme cela que l'on apprend, que l'on affine, que l'on aiguise ses sens et sa créativité.


Bonne dégustation !


NB : Attention à ne pas confondre le Sureau noir avec le Sureau Yèble, qui est toxique. Une manière simple de ne pas se tromper est d'observer s'il y a du bois. Si oui, alors pas de problème, c'est le Sureau noir, qui lui est ramifié ! Je vous invite à consulter la vidéo de Christophe de Hody pour apprendre à les reconnaître.

161 vues0 commentaire