Rechercher

☽✽✧ TULSI, LE BASILIC SACRE, L'AMI DE LA LONGEVITE ✧✽☾

La première fois que j'ai goûté au Tulsi, c'était lors de mon voyage au Népal en 2013. J'avais attrapé la tourista, je ne me pouvais rien avaler, même l'eau que je buvais je la vomissais... J'étais seule, errante au milieu de Katmandou, jusqu'à tomber sur une petite échoppe d'herbes, tenu par un népali. Il était l'un de ces locaux agréable, gentil, pas du tout oppressant, et il m'avait donné un peu de sel noir, et un sachet d'herbe qui sentait un parfum si particulier que je ne connaissais pas... Il me répétait " Tulsi medicine is good for you, tulsi medicine is good for you "


En effet depuis lors, j'ai appris à connaître cette belle plante adaptogène si particulière !

On l'appelle aussi le Basilic sacré, et il est très utilisé en Ayurvéda. On l'utilise même pour faire des offrandes à certaines déités.


Le basilic sacré - Ocimum sanctum - est plus puissant que notre basilic commun, et il sera plus réchauffant et légèrement piquante. Son action se fait se sentir au niveau du " Yin des Reins ". Les reins sont le lieu de notre énergie vitale, et sont souvent malheureusement "froids", surtout en hiver. Des états de stress, d'humidité, de grande fatigue, de convalescence, post-partum, etc. peuvent également refroidir les reins.

Si nos reins s'affaiblissent, notre énergie vitale s'affaiblit aussi, et c'est souvent l'une des bases sur laquelle il faut travailler pour de nombreuses pathologies, avant de se réfugier sur des plantes qui ne traiterons que les symptômes.


Le basilic nous ouvre l'esprit, apporte de la clarté, nous ramène au moment présent en ramenant notre énergie vers le haut, nous redonnant de la joie et de la légèreté. Il améliore la concentration et la vivacité.


Il agit la sphère digestive, et quel bonheur puisqu'il sera vraiment un délice à intégrer dans nos recettes! Il aura également une belle action antispasmodique (cependant moins forte que l'estragon. C'est l'estragole qui leurs confère cette propriété). On notera que son action sur le système digestif est particulièrement efficace quand le trouble est d'origine nerveuse, puisque sa spécialité est de nous aider en cas de fatigue nerveuse, favoriser la détente, la concentration et la clarté d'esprit, et d'apaiser toutes sortes de spasmes d'origine nerveuse.

Je le trouve également très intéressant pour son action sur les surrénales (donc niveau des reins ) , toujours en cas d'épuisement et fatigue chronique, puisque les surrénales vont aider à réguler le stress.


COMMENT L'UTILISER ?


On utilise en général les feuilles et les sommités fleuris.

Bien sûre sa réputation cuisine n'est plus à faire ! Mais une simple infusion est aussi très agréable! J'adore associer le basilic avec de la rose, et j'y ajoute parfois un peu de menthe.


Vous pouvez également réaliser un extrait liquide comme ceci :


✶ Extrait au VINAIGRE (qui a une grande affinité avec les minéraux ! ) : Remplissez un bocal de feuilles de basilic frais préalablement haché pour optimiser la surface de contact et l'extraction. Habituellement j'utilise des feuilles séchées, mais pour le basilic je préfère l'utiliser frai car il perd tout son intérêt au séchage. Remplissez ensuite votre bocal de vinaigre de cidre de pomme. L'idéal est un vinaigre à 8% d'acide acétique, mais c'est assez difficile à trouver. Laisser macérer 3 semaines, puis filtrer. Laisser décanter encore 2 jours, puis filtrer à nouveau. On prendra 20 à 30 gouttes par jour, en cas de crise ou sur le long terme.

L'extrait au vinaigre ici est plutôt présenté pour une utilisation médicinale. Pour une utilisation culinaire, vous pouvez utiliser un vinaigre à 4-5° d'acide acétique, et pourquoi pas y associer d'autres plantes.

✶ ALCOOLATURE : Prenez 1 part de feuilles fraîches pour 2 parts d'alcool à minimum 60°. Ici aussi, mettre le tout dans un bocal environ 3 semaines. Puis filtrer de la même façon. En cas de crise aiguë, on pourra prendre jusqu'à 30 gouttes par jour. Si c'est pour un traitement à long terme, on travaillera plutôt sur 15-20 gouttes,


NB : Quand on utilise une plante sur le long terme, il est conseillé de faire une pause toutes les 3 semaines d'environ 1 semaine.


✶ Son INFUSION se réalise très simplement : on ajoutera de l'eau froide sur une poignée de plantes fraîches, et on laissera macérer pendant 15-20 minutes, on chauffera ensuite très doucement en couvrant, afin de laisser la plante révéler ses saveurs et sa médecine. Je ne fais jamais bouillir mes tisanes sauf dans des cas précis, afin de préserver les principes actifs, mais aussi le goût et le parfum.


✶ SON HYDROLAT : J'utilise le Tulsi toujours frais, car il supporte vraiment très mal le séchage, et il perd énormément de propriétés. En général je préconise une cure de 3 semaines de 2à 3 cuillères à soupe d'hydrolat dans un verre d'eau. Vous pouvez aussi l'utliser dans votre cuisine végétale, dans vos vinaigrettes par exemple ! un délice !


✶ LE MACERAT HUILEUX peut être également intéressant pour réaliser une huile de massage antispasmodique ou pour calmer le système nerveux.


Le basilic sacré sera l'une des plantes qui est étudié dans le cours en ligne sur les plantes adaptogènes et les plantes de longévité.

.

Belle rencontre avec le Tulsi !


418 vues0 commentaire